Relance de Firebolt en cours ! Pour nous dire si vous participez à la suite de l'aventure, passez dans ce sujet.
Pour suivre l'avancement de la remise à neuf du forum, vous avez un sujet que vous pouvez commenter !
Et un dernier sujet où vous pouvez répondre et poser vos questions.

Partagez|
Être seule, sans personne vers qui se tourner - Feat Regulus
MessageSujet: Être seule, sans personne vers qui se tourner - Feat Regulus Mer 13 Avr - 19:35
avatar
Ancient Witch
Messages : 80
Doubles Comptes : David S. Emerson
Copyright : pennysboat
Avatar : Shailene Woodley
Âge du Personnage : 21 ans, 7éme année
Poste : Préfète-en-chef

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas







« Être seule, sans personne vers qui se tourner »

Avec Regulus Herondale


Le vent soufflait sur Poudlard comme s'il souhaitait chasser toutes les mauvaises pensées qui encombraient le château. Autant dire qu'il soufflait fort pour ça, hélas, ça ne fonctionnait pas. Perchée sur les toits, emmitouflée dans sa cape de laine épaisse, Cassandra fixait l'horizon, ses cheveux lui fouettant le visage. En fait, peu lui importait le vent capricieux, le froid ou même les nuages sombres qui menaçaient au loin. Ici, elle se sentait vraiment seule et c'était ce qu'elle avait besoin. Les toits étaient d'ordinaire des lieux interdits, la préfète en chef avait malgré tout franchi cet interdit pour s'isoler. Ces derniers jours, elle avait l'impression d'étouffer. Adam ne cessait pas de l'asticoter, plus elle souhaitait l'éviter, plus son frère prenait un malin plaisir à se mettre sur son chemin. Même lors de ses gardes dans les couloirs, il était là. Et bien sur, elle avait beau être préfète, il se moquait bien des avertissements qu'elle pouvait lui donner. Le pouvoir que son frère prenait chaque jour un peu plus l'agaçait fortement, mais si son père apprenait qu'elle s'en prenait à lui, c'était fini pour elle, déjà qu'elle se trouvait en mauvaise posture. C'était d'ailleurs la raison qui l'avait poussé à se cacher ici même. Pas d'Adam, pas de regards interrogatifs, pas de sourires moqueurs, rien, seule avec l'horizon pour seule compagnie. L'air frais lui faisait un bien fou, même si elle avait froid. Un peu comme s'il lui donnait de nouvelles forces, ce dont elle avait le plus besoin en ce moment pour garder la tête haute. Elle n'avait jamais flanché, persuadée qu'il y avait une solution à sa situation. Après tout, elle pouvait bien se passer de tuer pour être une digne Lewis ?  C'était ridicule ce besoin qu'avait son père pour lui imposer ça. Elle était incapable de mettre fin à la vie d'une personne, jamais ! Rien que l'idée la révulsait.

Un profond soupire s'échappa de ses lèvres, formant un nuage de vapeur devant son nez avant de s'évaporer dans le ciel sous les bourrasques. Elle n'avait jamais imaginé que sa vie aurait pris un tour aussi compliqué. Petite, elle avait rêvé chaque jour de plaire à son père, aujourd'hui, elle se demandait si c'était sa voie, celle qu'elle devait suivre jusqu'à la fin de ses jours ? Cela sans oublier ce qui allait lui incomber bientôt, en tant que fille d'un lord anglais. Finalement, elle aurait du naître mâle, elle n'aurait jamais eu probablement tout ces ennuis et en plus de ça... Elle n'aurait jamais connu l'indifférence que son géniteur lui a porté plusieurs années durant son enfance. Au sein de sa famille, être une femme signifiait n'avoir aucuns pouvoirs de décisions, sa mère elle avait été élevée en ce sens, pas elle. Comment accepter alors tout ces choix que l'on fait pour elle ? Il y avait une seule solution pour qu'elle garde la tête haute et qu'elle ne se contente pas de subir ? La rouquine leva son menton, fermant les yeux, offrant sa gorge au vent, mais surtout, s'imaginant loin très loin de là. Son imagination vogua. Elle se voyait chevauchant un puissant dragon, au dessus du monde, invincible dans les airs, qui s'en prendrait à elle ainsi ? L'exaltation de cette vision la força à revenir au présent. Son présent l'écrasa soudainement. Jamais, elle ne saurait parvenir à cela, sans se détacher de sa famille, et cela elle ne le voulait pas. Elle voulait être une Lewis mais pas avec ces conditions là ! Des larmes se mirent à rouler sur ses joues.

C'était plus fort qu'elle, elle qui avait l'habitude de ne pas se laisser aller, ce jour là, la pression était devenue trop forte et son frère n'arrangeait rien. Il semblait qu'il s'était donné pour mission de la pousser dans ses retranchements. Et par Merlin, il n'était pas loin d'y arriver. Cassandra posa son front sur ses bras, eux même posés sur ses genoux ramenés contre sa poitrine. Pour une fois, la belle prèfète s'abandonna au désespoir. Elle connaissait la fin qu'on lui réservait si elle n'était pas capable de réussir là ou elle avait échoué, au mieux, elle serait reniée, au pire... Il ne valait mieux pas y songer mais elle savait que son père était capable de mettre sa menace à exécution et c'est pas sa mère qui prendrait sa défense. L'amour ? Elle ignorait ce que c'était. Si elle était sortie avec des garçons, c'était simplement par intérêt, aucuns d'eux n'avait réellement attiré son attention, aucun ne l'avait touché. Et pourtant.. ce sentiment, elle voulait y goûter. Au moins une fois dans sa vie, une seule fois, même si cela avait le goût de l'interdit. Elle voulait aimer, ouvrir son cœur à une personne qui saurait lui rendre et l'épauler. Mais une voix lui disait qu'elle ne connaîtrait jamais cela. Aussi, elle laissa ses larmes rouler sur ses joues, sans chercher à les retenir, même quand un peu plus loin, il lui sembla entendre des pas. Rien ne parvenait à la consoler. Elle se sentait terriblement seule, et personne ne l'aiderait à s'en sortir, personne ne le pouvait.


© gigie ©Gifs:
MessageSujet: Re: Être seule, sans personne vers qui se tourner - Feat Regulus Lun 11 Juil - 1:10
avatar
Ancient Wizard
Messages : 546
Doubles Comptes : Hamilton A. St-John
Copyright : JADE ❤
Avatar : Francisco Lachowski
Âge du Personnage : 20 ans
Poste : Eleve de 6e années à Serpentard, Préfet.
Particularité : Apprenti-Légilimens autodidacte et préfet de Serpentard
More About You ! :

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas


“Personne ne peut manipuler personne. Dans une relation, les deux partenaires savent ce qu'ils font, même si plus tard l'un d'eux vient à se plaindre d'avoir été utilisé.”



Regulus Herondale et Cassandra E. Lewis


Être seule, sans personne vers qui se tourner
Comme à mon habitude je faisais ma garde seule, être accompagné de l'un des autres préfets me rend toujours d'une humeur massacrante. Je passe mes journées à supporter des dizaines autres idiots dans leur genre alors pour moi ma garde du soir et le moment ou je décompresse, ou je peux pendant quelques instants laisser tomber mon masque entre les murs de ce château avec seulement les tableaux endormis comme témoins.

Aujourd’hui, l'un des préfets de Serdaigle étant malade, couché depuis trois jours à l'infirmerie à cause semblerait-il d'une oreillongoules. Je n'avais donc pas un étage mais deux à patrouiller cette semaine, le septième et les tours.

Bien évidemment, le premier avait été particulièrement agacent à surveiller. Le nombre de jeunes tentant de faire les malins en dehors de leur lit alors qu'il était près de minuit y était légion. Mais cela n'est pas bien étonnant lorsque l'on sait que la salle commune des Gryffondor s'y trouve. Une fois tout cela remis en ordre, quelques points d'enlever et deux ou trois menaces de retenues proférées j'avais pu passer aux tours.

Toujours serraines, c'était l'un de mes endroits favoris dans l'école. Je pouvais m'y permettre de souffler quelques minutes, il m'y avait généralement personne à cette heure-ci. Je n'avais qu'une seule fois l'année dernière, retrouver un petit couple en train de se bécoter non loin de la volière mais c'est bien tout.

Qu'elle ne fut donc pas ma surprise quand j'entendis des bruits en provenance du toit, n'ont loin d'une des trappes pour y accéder. Je soupirai. Qui donc avait encore fait des siennes ? Il n'était déjà pas autorisé de se trouver à cette heure en dehors de son dortoir mais les toits étaient interdits en tout temps, il est bien trop dangereux d'y monter en particulier avec le vent qui soufflait aujourd’hui. Ce vent qui faisait trembler les anciennes vitres du château.

Évidemment, la sécurité des élèves ne m'inquiétait pas vraiment plus que ça mais cette infraction mériterait bien quarante à cinquante points d'enlevés. Il y avait donc intérêt que ce ne soit pas un Serpentard. S'il y avait bel et bien quelque chose que je ne supportais pas de faire, c'était d'enlever des points à ma propre maison.

Je monte donc moi-même sur le toit et je vis totalement rouge quand je reconnus le blason du serpent sur la cape de l'élève qui semblait être une fille. Je m'approchai quelque peu tandis que de petits sanglots semblaient parvenir à mes oreilles. Dans la pénombre, il m'était difficile de reconnaître un visage mais peu importe l'identité de la personne, j'étais sur le point de lui faire un sermon dont elle se souviendrait. Mais je me stoppai court en reconnaissant enfin celle qui était devant moi.

« Lewis ? », la surprise se peignant clairement sur mon visage.



par humdrum sur ninetofive


I'm sorry for beeing clingy, emotional, needy, anoying, stressful, weird, quiet, distant, imperfect, strange, unlovable, useless, worthless, lonely, depressed, boring, sad, helpeless, broken, lost cause, defeated. For being me.
Être seule, sans personne vers qui se tourner - Feat Regulus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Histoire sans fin, une phrase ou un mot par personne.
» Spots d'xp à revoir
» Feu- vers Multi-éléments (Pandawa 191)
» Personne suspecte - Microbas
» question sans reponse sur sirocco

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Firebolt :: Dragées Surprises ! :: Archives :: RPs-