Relance de Firebolt en cours ! Pour nous dire si vous participez à la suite de l'aventure, passez dans ce sujet.
Pour suivre l'avancement de la remise à neuf du forum, vous avez un sujet que vous pouvez commenter !
Et un dernier sujet où vous pouvez répondre et poser vos questions.

Partagez|
Cours de Potion numéro 1 (6ème et 7ème années)
MessageSujet: Cours de Potion numéro 1 (6ème et 7ème années) Mar 24 Mai - 18:06
avatar
Ancient Wizard
Messages : 107
Copyright : Icecream
Avatar : Mary Kate olsen
Âge du Personnage : 20 ans
Poste : Apprentie journaliste
Particularité : Voyante

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
Partie Hors RP :

Le topic est ouvert aux 6ème et 7ème années mais le rp se déroule comme si elles étaient séparées. Donc si possible, n’interagissait pas avec un élève d'une année inférieure.  Les groupes seront séparés de cette manière :
Les 4 maisons sont mélangés
Pour plus de mixité, le cours se déroulera en binôme, ceux-ci doivent être constitués  d'une fille et d'un garçon si possible n'appartenant pas à la même maison. Vous avez le champ libre pour choisir vos partenaires à condition que ceux-ci soient d'accord.  
S'il y a un problème ou si vous avez une question, n'hésitez pas à m'envoyer un MP.
J'espère que ce premier cours IRP vous plaira.

Cours de Potion numéro 1 (toutes années confondues). 1 Novembre 2017


Aymeric comme chaque matin se préparait tranquillement dans sa chambre. Il se préparait pour donner son tout premier cours de l'année à ses élèves. Cette année, il était particulièrement ravi, en effet, il avait été nommé directeur de la maison Serpentard et depuis sa nomination, il prenait son rôle très à cœur. Il était d'ailleurs assisté par son meilleur ami Kylian, lui aussi étant un ancien Serpentard, était tout à fait apte selon lui à l'aider et à l'assister dans ses diverses tâches diverses et variées. Alors qu'il commençait à s'habiller et à mettre son pantalon, Kylian entra dans la chambre d'Aymeric sans frapper. C'était presque devenu une habitude pour le professeur d'étude des moldus qui voulait s'assurer que son collègue préféré ne louperait pas son premier cours de la matinée.  Et comme à chaque accoutumé, Aymeric se trouvait de nouveau dans une situation des plus gênantes à moitié nu. Il aurait dû être habitué à force, mais il n'y arrivait pas. En revanche, il avait pris pour habitude de faire sortir Kylian par la peau des fesses (expression), ce qu'il ne s'empêcha pas de faire et comme à chaque fois, il en était amusé et son collègue également puisque à chaque fois celui-ci riait.

Peu de temps plus tard, il était enfin prêt. L'avantage d'avoir ses appartements dans la salle commune des Serpentard était que le jeune maître des Potions n'arrivait jamais en retard. En effet, sa salle de classe étant située dans les cachots, il n'avait donc pas beaucoup de mètre à parcourir pour arriver dans son antre. Ce matin-là, il arriva un peu plus tôt dans la salle afin de préparer les différents ingrédients et le matériel que ses élèves allaient devoir utiliser. Comme à chaque fois, il faisait preuve de calme et d'assurance dans son travail. Il l'aimait tellement après tout et personne ne pouvaient contester la passion qu'il mettait lorsqu'il enseignait les potions. Même ses collègues le trouvaient parfois étrange, en même temps il lui arrivait de l'être et ce n'est pas lui qui allait le nier.

Quelques minutes plus tard, le maître des Potions ouvrit la porte de sa classe d'un coup de baguette magique afin d'y laisser entrer ses premiers élèves. L'atmosphère de la salle n'était pas pesante même s'il était possible de sentir l'odeur de plusieurs potions qui se trouvaient sur le bureau du professeur. Ainsi, plusieurs d'entre eux se bouchèrent le nez. À l'heure pile du début du cours, Aymeric referma la porte avec sa baguette. Il était certes gentil, mais il avait horreur des retardataires. Par la suite, il s'installa assis du son bureau et se racla la gorge pour réclamer le silence. Silence qui ne fut pas long à arriver. Il s'adressa très peu de temps après à ses élèves d'un ton clair, strict mais à la fois décontracté :

« Bonjour à tous et à toutes. J'aurais bien voulu vous épargner le discours habituel mais j'y suis obligé, règlement y oblige. » fit-il. « Donc, je me présente Aymeric Chevalier, votre maître des Potions pour l'année à venir et j'espère pour les suivantes. La plupart de vous me connaissent puisque je suis le directeur de la maison des Serpentards et parce que d'autres m'ont déjà eut l'année dernière.» dit-il tout en regardant ses élèves.

Il s'arrêta un instant puisque quelqu'un venait de frapper à la porte. Celle-ci s'ouvrit très peu de temps après et elle laissa donc place aux retardataires. Il reprit lorsque ceux-ci furent clairement installés.

« Donc que je sois bien claire, je ne veux plus de retardataire pour les cours à venir. Soyez donc ponctuel, les prochains retards seront malheureusement sanctionnés. » fit-il sans être réellement sévère. Il enchaîna :«Je ne suis pas très exigeant pour les examens, mais sachez que je n'apprécie guère le travail bâcler. À la fin du cours, je vous donnerai un devoir que vous devrez rendre au prochain cours obligatoirement sous peine d'être sanctionné. Il serait dommage que vous ayez un T dans ma matière. Si vous avez des questions c'est le moment.» termina-t-il.

Aymeric cette fois-ci se leva et il pointa sa baguette magique vers le tableau et fit apparaître le titre de la leçon du jour, puis il se retourna pour faire face à ses élèves et il dit :

« Je sais que vous attendiez tous la partie pratique avec impatience, mais je suis obligé de passer par la partie théorique avant. »

Citation :
Le philtre de Mort Vivante et La Potion Felix félicis

« Donc, tout d'abord. Je suis ravi que vous ayez décidé de continuer les potions pour vos ASPICs. Aujourd'hui, nous allons étudier deux potions et vous pourrez choisir avec votre binôme d'en faire une des deux. La première potion est le philtre de mort vivante souvent demander en ASPICs. Qui peut me dire les propriétés magiques de cette potion ? Sa couleur sans oublier sa texture ? » fit-il en marquant une pause.

« La deuxième potion s'appelle « félix félicis » je suis sûr que certains d'entre vous en ont déjà entendu parler. Elle a une deuxième appellation, qui peut donc me dire son autre nom ? Et ses différentes propriétés ? » termina-t-il.[/spoiler][/quote]
MessageSujet: Re: Cours de Potion numéro 1 (6ème et 7ème années) Mar 24 Mai - 22:52
avatar
Ancient Witch
Messages : 166
Copyright : Lily collins insta
Avatar : Lily Collins
Âge du Personnage : 20 ans
Poste : Élève de 6ème année, préfète et poursuiveuse de Serdaigle.
More About You ! :
présentation
mes ptit liens

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
6EME ANNEE




Ce matin nous recevions notre premier cours de potions de l'année, j'étais impatiente, pour trois raisons notamment. La première était que j'adorais énormément cette matière là, ensuite, la seconde raison, pas la moindre, était que le prof était terriblement sexy, enfin le programme de sixième année était réellement passionnant. Parce que oui, en bon cliché de la petite Serdaigle que je suis, j'avais déjà vu toute la partie théorique du cours. Mais non, ce n'est pas parce que je suis un bourreau de travail, mais simplement car le sujet m'intéresse. Ne croyez pas que je sois aussi pressée de me rendre en runes... Bref en tout cas il était temps que je m'active un peu.  Pas question d'arriver en retard, surtout avec Aymeric Chevalier, un obsédé de la ponctualité. Ce que je peux comprendre. Les médecins devraient avoir la même mentalité.  J'enfile ma robe de sorcier par dessus le pull aux couleurs de ma maison avant d'enfiler mes chaussures et de prendre mes affaires de cours. Je sors du dortoir, la salle commune est déserte. En quittant celle-ci, je réveille le tableau la gardant qui ne manque pas de me faire une gentille remontrance.

Je dévale les escaliers aussi vite que leurs caprices me le permettent, ce qui m’oblige à speeder dans la dernière ligne droite. J’arrive finalement pile en même temps que l’enseignant. Je salue mes amis ou connaissances d’une grand sourire puis d’un geste de la main, n’ayant pas le courage d’aller voir chaque individu de cette vague d’élève de manière individuelle. Puis on nous fit entrer. Je m’installais à ma place de prédilection. Ni devant, ni au font, ni au milieux, second rend dans un coin de la pièce, même endroit que l’année passé et celles d’avant dès que je le pouvais. Il y avait une odeur forte dans la salle qui mêlait les parfums de diverses potions. Je reniflais, comme lorsque l’on essaye de s’assurer de la provenance d’une senteur sans parvenir à en déterminer l’origine. Enfin cela n’avait rien de dérangeant. C’était même un vrai bonheur comparer aux odeurs de fennecs qui pouvait flotter en fin de journée dans la plupart des salles.

Je commençais à poser mes affaires quand le prof s’installa et ferma la porte d’un simple coup de baguette magique. Enfin il se présenta, un tâche qu’il n’aimait pas spécialement, comme il le mentionnais chaque début d’année. Arrivèrent ensuite les retardataires non avertis ou simplement je-m’en-foutiste. S’en suivit le petit discours sur la ponctualité, que certains, à tord, ne prendrons pas au sérieux avant de s’en mordre les doigts. Enfin il entra dans le vif du sujet. Parce que ce prof était à font dans son domaine et il n’était pas question de perdre plus de temps sur autre chose. Même la théorie lui pompait l’air. On concevra aisément que ce n’est pas le plus passionnant. Mais cela ne m’empêche pas de participer, parce que j’aime montrer que je sais, quand je sais, car comme le disait Socrate « ma sagesse consiste à savoir que je ne sais rien ». J’ai trouvais sa dans des cours de philosophie de moldus. Ils font des choses étranges et ont des matières plus ou moins utiles, mais celle-ci pique assez ma curiosité. Enfin bref. Concentration. Je lève la main, pour répondre à la première question. Puis lorsque l’on m’accorde la parole je répond d’un ton clair :

« Le philtre de mort vivante est un puissant somnifère, sa couleur est au début de la préparation couleur cassis, mais elle s'éclaircit progressivement jusqu’à arriver à une teinte lilas puis à une couleur très pâle, la texture quant à elle, elle est liquide et peu épaisse. Elle se compose de Racine de valériane, de Fève sopophorique, d'Asphodèle ainsi que d'Infusion d'armoise. L'antidote à cete préparation est la potion Wiggenweld.»


Dernière édition par A. Hope Fitzgerald le Lun 1 Aoû - 12:27, édité 1 fois




"Si vous êtes sage et réfléchi Serdaigle vous accueillera peut-être. Là-bas, ce sont des érudits qui ont envi de tout connaitre." BANGERZ
MessageSujet: Re: Cours de Potion numéro 1 (6ème et 7ème années) Dim 10 Juil - 8:41
avatar
Ancient Wizard
Messages : 546
Doubles Comptes : Hamilton A. St-John
Copyright : JADE ❤
Avatar : Francisco Lachowski
Âge du Personnage : 20 ans
Poste : Eleve de 6e années à Serpentard, Préfet.
Particularité : Apprenti-Légilimens autodidacte et préfet de Serpentard
More About You ! :

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
6EME ANNEE




“Personne ne peut manipuler personne. Dans une relation, les deux partenaires savent ce qu'ils font, même si plus tard l'un d'eux vient à se plaindre d'avoir été utilisé.”



Regulus Herondale et les autres êtres


Cours de potions pour enfants ...
Insomniaque que j'étais, l'aube n'était pas encore levée que j'étais déjà prêt jusqu au bout des ongles pour cette nouvelle journée de cours. J'avais passé un moment dans la salle commune de Serpentard à lire l'ouvrage que j'avais emprunté il y a deux jours de ça sur la complexité de l'esprit. Cela était l'un de mes petits rituels. Si d'habitude les couloirs esseulés de la grande bibliothèque étaient mon endroit de prédilection pour mes lectures, le matin, c'est le repère de ma maison qui avait mes faveurs. Je pouvais profiter de la sérénité qui y régnait alors que mes camarades étaient encore plonge dans un profond sommeil à l'étage. La lumière verdâtre tamisée était propice à la lecture tandis que la froideur de la pièce me réveillait doucement.

Alors que sept heur approchait doucement, j'entendais des élèves commencer à s'agiter à l'étage. Les plus matinaux étaient en train de se lever. N'étant jamais d'humeur à être sociable le matin, je remis comme toujours mon livre dans ma sacoche avec de me lever pour enfiler mon manteau par-dessus ma cape.

La grande salle ne serait ouverte pour le petit déjeuner que d'ici trente minutes, je décida alors de sortir de l'école afin de marcher à la lisière du parc. L'arrivée de l'hiver se faisait sentir dans les Highlands. Bien qu il n'ait pas neigé, des petits cristaux de glace étaient présents sur l'herbe. Quand enfin, l'horloge de la tour sonna d un coup grâce je remonta vers l'entrée principale. À mon arrivée la grande salle venait juste d'être ouverte et seul un jeune élève de Pouffsoufle entra en même temps que moi. Comme d habitude j'alla m'assoie à la première place sur le banc le plus proche du mur afin d avaler comme à mon habitude un bol de porridge et un verre de jus de citrouille.

Quand les élèves commencèrent à affluer dans la salle pour se rassasier avant cette journée de cours, j'attrapa un toast avant de quitter la salle pour retourner vers les cachots. Je croisa divers élèves de ma maison et mais aussi de nombreux blaireaux, je du d ailleurs en réprimander deux.

J'arriva finalement devant la salle de potions, mon premier cours de cette journée. La porte étant déjà ouverte, je ne me fis pas prier pour y entrer. Cela pouvait paraître sans gêne mais je savais pertinemment qu'entant que préfet et élève-modèle on ne me dirait rien, de plus il n'était pas rare que je vienne ici en dehors des heures de cours de toute manière. Je m'installais à ma place habituelle. Au premier banc, certes, mais à l'extrémité de la pièce, là ou la place formait un coin avec le mur. J'ouvris alors mon manuel, non pas celui de sixième bien qu il soit juste à coter mais un autre manuel de potions, bien plus avance.

Malgré plus d'une heure d'avance, le temps s'écoula rapidement tandis que j'étais plongé dans le chapitre final de mon ouvrage. Je n'avais pas relevé la tête une seule fois et ce n'est que l'entrée des autres élèves peu avant le début du cours à 9 heures que je sortis enfin de mon texte. J'ouvris alors le livre du cours à la page du jour avec un certain ennui et attendis que la leçon débute avec ma tête soutenue par mon poing.

À côté de moi passe Fitzgerald. Je n'avais jamais vraiment fait attention à elle avant cette année. Je savais juste qu'elle s'asseyait toujours derrière mois depuis notre première année, au deuxième rang dans le coin. Je savais aussi qu'elle était plutôt douée dans toutes les matières en particulier les potions et qu'elle était désormais préfète de Serdaigle tout comme je l'étais pour Serpentard.

Alors que Chevalier avait commencé à parler, je tourna légèrement ma tête vers l'arrière afin de lui jeter un coup d'œil avant de reporter mon attention sur le tableau devant lequel se trouvait notre professeur. Professeur et directeur de ma maison par la même occasion, un homme qui m'était difficilement supportable mais devant qui je faisais bonne figure au maximum quand même.

« Donc, tout d'abord. Je suis ravi que vous ayez décidé de continuer les potions pour vos ASPICs. Aujourd'hui, nous allons étudier deux potions et vous pourrez choisir avec votre binôme d'en faire une des deux. La première potion est le philtre de mort vivante souvent demander en ASPICs. Qui peut me dire les propriétés magiques de cette potion ? Sa couleur sans oublier sa texture ? »,  fit-il en marquant une pause.

Cette question était d'une telle simplicité que je ne vis même pas l'intérêt d'y répondre. Mais je n'eus de toute manière pas l'occasion de la faire puisqu'une voix provenant de mon dos s'éleva.

« Le philtre de mort vivante est un puissant somnifère, sa couleur est au début de la préparation couleur cassis, mais elle s'éclaircit progressivement jusqu’à arriver à une teinte lilas puis à une couleur très pâle, la texture quant à elle, elle est liquide et peu épaisse. »

Une réponse correcte. Pas de quoi s'étonner de la part de cette Serdaigle. Mais je ne pus m'empêcher de froncer les sourcils, dans un sens cela m'agaça qu'elle connaisse la réponse. J'avais cette impression désagréable, que je tentais toujours de chasser, qu'elle se mettait à mon niveau. C'est pour ça que malgré mon dédain pour ce cours trop facile à mon goût, je sauta quand même sur la seconde question du professeur.

« La deuxième potion s'appelle « félix félicis » je suis sûr que certains d'entre vous en ont déjà entendu parler. Elle a une deuxième appellation, qui peut donc me dire son autre nom ? Et ses différentes propriétés ? », termina-t-il.

« La chance liquide. Inventée au 16e siècle par Zygmunt Budge, c'est une potion ressemblant à de l'or fondu qui procure temporairement une chance exceptionnelle à celui qui la consomme cependant elle a également comme effets secondaires d'être toxique à haute dose, de provoquer des étourdissements, de l'imprudence et un excès de confiance. Sa préparation, qui met 6 mois, est à base d'œufs de Serpencendre, de scille maritime, de tentacules de Murlap, d'infusion de thym et d'œufs d'Occamy. »



par humdrum sur ninetofive


Dernière édition par Regulus E. Herondale le Jeu 21 Juil - 21:21, édité 1 fois


I'm sorry for beeing clingy, emotional, needy, anoying, stressful, weird, quiet, distant, imperfect, strange, unlovable, useless, worthless, lonely, depressed, boring, sad, helpeless, broken, lost cause, defeated. For being me.
MessageSujet: Re: Cours de Potion numéro 1 (6ème et 7ème années) Jeu 21 Juil - 20:12
avatar
Ancient Witch
Messages : 396
Copyright : D.S.R
Avatar : Shelley Hennig
Âge du Personnage : 21 ans
Poste : 7e année
Particularité : Lycanthrope
More About You ! : Sometimes your whole life boils down to one insane move
Wanna know me?
Jade's Chronicles

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
7EME ANNEE





«  Cours de potion n°1 »
Jade Heaton  + Aymeric Chevalier + 7e année


C'était tôt ce matin que Jade avait dû se réveiller pour son cours de potion qui devait commençait à huit heures. Comme à son habitude, le réveil avait été dur. C'était toujours la même chose de toute façon, depuis des années. Quand la Poufsouffle se levait, il ne fallait surtout pas lui parler ou la bousculer, sous peine de se faire envoyer balader méchamment sur les roses. Elle aimait être au calme et prendre le temps d'émerger en douceur. Les yeux encore à moitié endormis, elle se dirigea vers sa penderie et attrapa ses habits accrochés sur un cintre en bois. Elle était tellement fatiguée, qu’elle eut toutes les peines du monde à pouvoir mettre son uniforme aux couleurs de la maison jaune et noir. Un quart d’heure plus tard, après avoir bataillé férocement avec son nœud de cravate devant sa glace, s'étranglant presque avec, il se décida enfin à remonter dans la Grande Salle, afin de se sustenter. 

Une fois arrivée sur place, elle se dirigea vers la table en bois de chêne, réservait aux Poufsouffles. La salle étant pratiquement vide, l’étudiante n’eut pas de mal à trouver une place sans voisins et sans vis-à-vis. C’était encore un de ses nombreux défauts, elle aimait avoir la paix et le calme quand elle mangeait le matin. Pas de gens qui venaient lui crier dans les oreilles. Cela avait le don d'encore plus l'énerver qu'au trop chose. Jade prit le temps de prendre son petit-déjeuner. Elle avait encore de la marge avant le début du cours avec le professeur Chevalier.

Se concentrant de nouveau sur son petit-déjeuner, la jaune et noir prit une assiette et se servit un œuf et du bacon, accompagné d’un grand verre de jus de citrouille comme elle avait l’habitude de faire quand elle n’était pas prise par le temps. Elle trouva le Chicaneur traînant sur un bout de l’immense table en bois, la brune l’attrapa et l'ouvrit à la première page. Les nouvelles du jour n'avaient rien d'extraordinaire. Mais il ne valait mieux pas pour Jade de continuer sa lecture. L’horloge tournait. À force de prendre son temps, il était maintenant pratiquement temps de partir pour aller rejoindre la classe. Elle attrapa  son sac en cuir qu'elle avait pris avec elle et sortit de la Grande Salle qui commençait doucement à se remplir par ceux qui prendraient les cours une heure plus tard. 

La jeune Poufsouffle était maintenant arrivée devant la porte de la salle de cours. Elle entra avec ses camarade quand le professeur ouvrit la porte. Elle fit un rapide tour d'horizon histoire de voir qui était là. Jade s’approcha en douceur de sa table habituelle et sortit ses affaires.

«  Bonjour à tous et à toutes. J'aurais bien voulu vous épargner le discours habituel, mais j'y suis obligé, règlement y oblige. Donc, je me présente Aymeric Chevalier, votre maître des Potions pour l'année à venir et j'espère pour les suivantes. La plupart de vous me connaissent puisque je suis le directeur de la maison des Serpentards et parce que d'autres m'ont déjà eut l'année dernière. »

Les retardataires arrivèrent et le professeur Chevalier reprit.

« Donc que je sois bien claire, je ne veux plus de retardataires pour les cours à venir. Soyez donc ponctuel, les prochains retards seront malheureusement sanctionnés. Je ne suis pas très exigeant pour les examens, mais sachez que je n'apprécie guère le travail bâcler. À la fin du cours, je vous donnerai un devoir que vous devrez rendre au prochain cours obligatoirement sous peine d'être sanctionné. Il serait dommage que vous ayez un T dans ma matière. Si vous avez des questions c'est le moment.

Il fit apparaître le sujet de la journée au tableau et Jade se crispa sur sa chaise. Le philtre de mort vivante... Rien qu'au nom, elle était certaine qu'elle n'allait pas supporter l'odeur qui se dégagerait de cette potion.

« Je sais que vous attendiez tous la partie pratique avec impatience, mais je suis obligé de passer par la partie théorique avant.  Donc, tout d'abord. Je suis ravi que vous ayez décidé de continuer les potions pour vos ASPICs. Aujourd'hui, nous allons étudier deux potions et vous pourrez choisir avec votre binôme d'en faire une des deux. La première potion est le philtre de mort vivante souvent demander en ASPICs. Qui peut me dire les propriétés magiques de cette potion ? Sa couleur sans oublier sa texture ? »
Il fit une pause, permettant aux élèves de répondre à ses questions. Jade laissa ses camardes se débrouiller, elle connaissait beaucoup mieux l'autre potion proposée.

« La deuxième potion s'appelle « félix félicis » je suis sûr que certains d'entre vous en ont déjà entendu parler. Elle a une deuxième appellation, qui peut donc me dire son autre nom ? Et ses différentes propriétés ? »

Jade leva la main et attendit d'être interrogeait. Peu d'élèves avaient l'air de savoir ce que c'était.

«  Elle est aussi appelée chance liquide, elle permet à celui qui la boit de réussir ce qu'il entreprend. Elle a été inventée au XVIe siècle par Zygmunt Budge et nécessite de prévoir une préparation de six mois. Mais elle peut devenir toxique si elle est prise trop fréquemment par la même personne, elle peut également provoquer des étourdissements ainsi que des imprudences et des suffisances. Il faut des œufs de Serpencendre, du Raifort, du jus de bulbes de scilles, des tentacules de Murlap, infusion de thym, des œufs d'Occamy, de la poudre de Rue des Jardins et prononcer l'incantation Felixempra.  »

© 2981 12289 0



   
Life is for the alive
I walked along the avenue, I never thought I'd meet someone like you. You're slowly disappearing from my view.  I ran so far away. I ran all night and day. I couldn't get away
MessageSujet: Re: Cours de Potion numéro 1 (6ème et 7ème années)
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
Cours de Potion numéro 1 (6ème et 7ème années)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Firebolt :: Dragées Surprises ! :: Archives :: RPs-